Pas envie de savoir comment on pense ?

 

 

"Pas envie de savoir ce qui se passe dans ma tête ou celle des autres... "
Hypocrisie ?
Pourquoi être sur ces pages sinon parce que la curiosité vous a dit "je veux savoir" ?

Un magouilleur vous induira en erreur parce qu'il a déterminé vos valeurs.
Le seul moyen de contrer un magouilleur est de connaître
à votre tour les valeurs de ce magouilleur pour éviter les pièges qu'il peut vous tendre.
Et grâce au survisme vous pouvez y arriver.


Mais le problème n'est peut-être pas là, il peut être dans la remise en question du puzzle.
Notre psyché (notre pensée) est constituée d'un ensemble de valeurs (chaque valeur pouvant être représentée par une pièce du puzzle). Lorsqu'on subit un traumatisme (plus ou moins fort), cela revient à avoir les pièces de son puzzle, désorganisées, mal emboîtées. Mais on est toujours vivant. Or chercher à comprendre, c'est défaire le puzzle et prendre les pièces du puzzle une par une. Ce parcours ressemble tellement à un 2ème traumatisme que bien souvent, les personnes qui en ont besoin, disent "ne pas avoir envie de comprendre" ou "comprendre c'est impossible" ou "comprendre ? Mais pourquoi faire ?" ; tout cela parce qu'elle voit le soin comme une menace pour sa survie.

Suite :
Anti psychanalyse anti cognitif ?