Le bonheur et sa quête

 

 

Qu'est-ce que le bonheur et sa quête ?
( vu par l'approche de psychologie du survisme)

Le mot « bonheur » traduit une situation où notre survie semble assurée au mieux. Il est très proche du sentiment d'amour, d'harmonie, de sérénité.

Alors pourquoi l'humain cherche généralement à atteindre cet état mental ?

  • Parce que c'est un sentiment de bien être (le cerveau génère des substances comme la dopamine, l'ocytocine, la sérotonine, l'endorphine) dont on se rappelle dans les moments de mal-être. Ces drogues du plaisir, de la satisfaction génèrent parfois un état de manque, d'où notre quête du bonheur.

  • Egalement, le bonheur est reposant, par opposition aux situations de danger qui exigent de nous une grande dépense d'énergie. La dépense d'énergie est parfois bonne, mais parfois elle nous semble très nocive (menace notre survie), d'où l'envie d'être dans une situation de repos, d'économie d'énergie dans le « bonheur ».

Le bonheur ne sera jamais « un point fixe » même si certaines situations nous semblent idéales. Ce n'est pas un point fixe d'une part parce que la monde évolue à chaque seconde, et qu'il faut « repositionner ce point » régulièrement.
D'autre part, ce « bonheur » étant une forme de drogue (naturellement produite par notre cerveau), comme toute drogue, le cerveau peut se lasser et en vouloir "toujours plus".
D'où le sentiment chez certains, que l'herbe est toujours plus verte chez le voisin.

Face à cette quête permanente, certaines personnes ont compris que cette quête était une sorte de carotte à agiter devant des personnes malheureuses : ce sont des vendeurs de bonheur, avec leur recette (à acheter).
Mais... même s'il existe des principes d'équilibre, des astuces pour retrouver de la sérénité (techniques de respiration profonde et lente, etc), le bonheur est une recherche personnelle car aucune personne ne peut savoir tout ce que vous avez vécu et ce qui correspond à votre point d'équilibre à l'instant T. Et à l'instant T+1 il aura changé.

 

Pour d'autres éléments philosophiques, n'hésitez pas à lire le passage qui évoque le bonheur dans le livre disponible gratuitement « La gestion des Paradoxe, la philosophie d'un surviste ».

.

 

Voir également la "carte des sentiments" et par oposition les "mécanismes du suicide" afin de connaître certaines "fuites" et recherches "maladives" du bonheur..